Printemps 2017 au jardin

Printemps 2017

Mars, avril et mai.

  

 

Le jardin nous fait des études en jaune, puis en blanc.

It starts with yellow then turns to white.

Ensuite les couleurs changent et on va sur les bleus et lilas.

After, the lilacs and blues

 

  

Puis viennent les verts de tons différents.

Then different shades of green.

  

Après ce sont les roses pales qui apparaissent.

Pale pinks follow

 

Et tout d’un coup on se rend compte que petit à petit tout s’est mis en place et commence à pousser sans trop se faire remarquer.

Without realising it everything’s there and starting to grow.

  

  

Nous quittons tout doucement le printemps et allons vers les rouges et oranges de l’été …..

Spring’s already on its way out and it won’t be long before summer’s reds and oranges.

Mise en place détaillée, mois par mois 2016.

2016 month by month

mars – avril 2016

mai 2016

 

Publicités
Cet article a été publié dans Articles in English, Chartres, Jardin, La nature, Potager 2017. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Printemps 2017 au jardin

  1. corosu janine dit :

    magnifique mise en page d’un jardin plein de charme. pour ma deuxième année, je suis encore émerveillée de voir les fleurs et surtout les légumes sortir de terre, et avec cette chaleur tout va très vite. La veille au soir, les haricots verts pointent leur nez sous une petite pointe de terre et le lendemain midi, ils mesurent déjà 3 cm !! miracle de la nature ! 🙂

  2. Nath dit :

    Que de jolies couleurs sur fond de toile verte.
    Attendons impatiemment, les couleurs vives de tes légumes. Et toujours une agréable ballade in your garden !!!
    A bientôt, Nath

  3. Alain dit :

    « Si je puis voir un jour le jardin de Claude Monet, je sens bien que j’y verrai, dans un jardin de tons et de couleurs plus encore que de fleurs, un jardin qui doit être moins l’ancien jardin-fleuriste qu’un jardin coloriste, si l’on peut dire, des fleurs disposés en un ensemble qui n’est pas tout à fait celui de la nature, puisqu’elles ont été semées de façon que ne fleurissent en même temps que celles dont les nuances s’assortissent, s’harmonisent à l’infini en une étendue bleue ou rosée, et que cette intention de peintre puissamment manifestée a dématérialisée, en quelque sorte, de tout ce qui n’est pas la couleur. »
    Marcel Proust
    Je cite Proust devant une si belle palette; merci Graham pour ce partage coloré.

    • Graham dit :

      Merci Alain !
      Au début je pensais que c’était toi qui l’avais écrit, quelle belle expression. Proust, département 28 aussi.
      C’est le jardin (les jardins – dans certaines photos le mien ne figure pas) qui l’a fait tout seul.
      G

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s